© 2017 by CAROLINE LEITE

Roads Movies Photographiques - Sculptures photographiques

 

Photographies numériques (séries de 3 / 5 / 7 / 9 /13 photographies) - Tirages pigmentaires sur papier japon 55g pris entre deux plaques de verre serties par une bande de plomb sur socle

"Caroline Leite puise son inspiration dans ces petites choses de la vie quotidienne, tellement banales que l’on pense qu’il n’y a plus rien à en tirer. Elle jette son regard là où il n’y a rien à voir, là où les yeux du commun des mortels ne voient qu’insignifiance, ne cherchent même plus à s’arrêter, que ce soit par lassitude, par manque de curiosité ou par le fait de la pression de priorités jugées plus importantes.

 

Chaque jour, armée de son appareil photographique, lors de ses déplacements, à pied ou en bus, son objectif accompagne son regard en mouvement, laissant toute sa place au hasard et à ses aléas, révélant des aspects inattendus de lieux pourtant trop connus. En figeant ces images obscènes – au sens étymologique de ce mot- , elle se comporte en archéologue du cadre de la vie citadine ordinaire mais aussi en observatrice nostalgique et impuissante de la fuite d’un temps qu’elle seule juge précieux, digne d’intérêt.

Archéologue, elle l’est, sans le moindre doute, mais son champ d’investigation est celui d’un présent fugace, celui des débris et des poussières d’instants qui viennent tout juste de s’écouler, de gestes qui ne sont pas tout à fait accomplis, coagulés avant même qu’ils ne soient révolus. Elle arpente et dissèque des zones de mutisme, où les chuchotements se sont solidifiés dans un air rendu visqueux comme de la poix. Elle guette le silence, tente de réchauffer des paroles gelées, comme celles que Rabelais met en scène dans son Quart Livre, pour les transmuter en expressions vives d’un discours sur le présent et le mal-être, sur l’espoir et la désespérance.

 

L’artiste mène ainsi une lutte à mains nues contre l’inertie de la vie, des choses et du passage des heures…"

Louis Doucet, décembre 2014

14.12.2012 11:55:25 Caroline Leite

8x8 cm Photographie numérique Tirage au charbon sur papier baryté